Je suis fan

Alain Bublex

Né à Lyon en 1961, Alain Bublex étudie d'abord à l'Ecole des beaux-arts de Mâcon, puis à l'Ecole supérieure de design industriel de Paris, avant d'entrer à la Régie Renault comme designer industriel. Mais l'expérience ne le convaint pas, et, en 1992, il décide de devenir artiste.
L'artiste conçoit aussi des projets d'urbanisme. Pour son premier projet, en 1992, Alain Bublex imagine la ville virtuelle de Glooscap, conçue à partir du plan-type d'une ville moyenne nord-américaine : il en dessine les plans, les vues, imaginant un urbanisme, une histoire, une géographie, etc., pour une réalité fictive. Par la suite il reprend, d'après Le Corbusier, le Plan Voisin de Paris, inversant centre et banlieue. Plug-in City réunit des images virtuelles à partir d'un projet utopique de ville modulaire conçu dans les années 1960 par le collectif Archigram. 

ARCHIGRAM GROUPE

Équipe d'architectes anglais constituée, en 1963, afin d'envisager l'urbanisme sous l'angle de la recherche prospective, Archigram fut d'abord une revue, publiée de 1961 à 1974 —  neuf numéros et demi. Formé de Warren Chalk, de Dennis Crompton, de Peter Cook, de David Greene, de Michael Webb, de Ron Herron et de Peter Taylor, le groupe publie en 1967 un livre, Archigram, Seven Beyond Architecture, où il expose ses intentions : dépasser les conceptions dominantes en matière d'architecture et de planification des villes. Si l'on fait abstraction de la partie critique remettant en cause toutes les idées reçues pour prôner des attitudes mentales neuves, la proposition pratique se limite à la création d'une cité fondée sur une structure uniforme et continue, destinée à s'étendre à l'infini (Plug-in-City : la Ville-Branchement, 1962-1964, un projet de Peter Cook) ; cette structure spatiale supporterait toutes les installations de l'habitat et les moyen […]

cliquez sur l'image pour accéder à la vidéo
cliquez sur l'image pour accéder à la vidéo

Écrire commentaire

Commentaires : 0